ArcheoTrotter.com

Cathédrale Sainte-Réparate

à Nice, PACA (France)

Cathédrale Sainte-Réparate(photo1) - ArcheoTrotter.com Cathédrale Sainte-Réparate(photo2) - ArcheoTrotter.com Cathédrale Sainte-Réparate(photo3) - ArcheoTrotter.com Cathédrale Sainte-Réparate(photo4) - ArcheoTrotter.com Cathédrale Sainte-Réparate(photo5) - ArcheoTrotter.com Cathédrale Sainte-Réparate(photo6) - ArcheoTrotter.com
Notice archéologique :

À l'origine, Sainte-Réparate est une simple chapelle romane dont on trouve mention dès 1060. Réparate, martyre chrétienne du IIIe siècle est la patronne de Nice. En 1246, l'édifice devient paroisse en raison de la croissance de la ville basse et de la transformation de la ville haute en citadelle où sont encore visibles les vestiges de l'ancien évêché. Au XVIe siècle, il reçoit le titre et le fonction de cathédrale. Au milieu du XVIIe siècle, l'ancien bâtiment est détruit au profit d'une nouvelle cathédrale bien plus grande. Le clocher est élevé entre 1731 et 1737. La façade, reconstruite en 1825 et 1830 dans le goût baroque, a été agrémentée de couleurs lors de sa restauration en 1980. Elle est en outre ornée des statues de Sainte Réparate, du légendaire saint Bassus (premier évêque de Nice), de saint Valérien (évêque de Nice) et de saint Pons (martyr romain du IIIe siècle). La cathédrale Sainte Réparate offre un plan basilical en croix latine. Son chevet a été agrandi en 1899. Elles se distingue des autres édifices religieux du vieux Nice par son grand dôme en tuiles polychromes vernissées. Notons pour finir que cet édifice religieux a été classé Monument Historique le 9 août 1906.

(Source : Panneau des Monuments Historiques).

Le contexte historique de la cathédrale en quelques dates :

  • 1049 : consécration de la première cathédrale, Sainte-Marie du Château
  • 1060 : arrivée à Nice des reliques de sainte Réparate
  • 1075 : construction au pied du Château, d’une chapelle qui lui est dédiée
  • fin du XII° : la chapelle devient prieuré de l’abbaye de Saint-Pons
  • 1246 : le prieuré est élevé au rang de paroisse
  • 1455-1468 : accroissement de la population, agrandissement de l’église
  • 1531 : avec la désaffection de la cathédrale du Château l’église fait fonction de cathédrale
  • 1590 : elle prend le titre officiel de cathédrale (c’est donc la deuxième)
  • 1649 : urgente nécessité d’un plus grand édifice ; l’architecte niçois J. A. Guibert est chargé de sa construction
  • 1650-1685 : après diverses vicissitudes, le corps du bâtiment est achevé
  • 1699 : consécration de la nouvelle cathédrale, donc la troisième ; mais les travaux continuent
  • 1731-1757 : édification du clocher
  • 1825-1830 : élévation de la façade
  • 1900 : construction des absidioles latérales, dégagement des lourdes ornementations baroques
  • 1949 : la cathédrale est élevée au rang de basilique

(Source : http://cathedrale-nice.fr/la-cathedrale-sainte-reparate) 

Informations :
  • État de conservation : Très bon
  • Période(s) : Moderne, Contemporain,
  • Occupation : 1060 ap. J.-C./1980 ap. J.-C.
pieton
velo
parking
handicap
Lieu de départ conseillé : Place Rossetti
L'entrée de la cathédrale se trouve au niveau de la place Rossetti dans la vieille ville de Nice.
Difficulté de l'accès : difficulte
Accessibilité : Ouvert au public

...Chargement de la carte...

photo
wc
musee
resto
boutique
services
visites
Panneaux explicatifs : Moyen
Avis sur la visite :
Ce monument vaut le coup d'oeil pour les amateurs du style Baroque !
guide Audio-Guide guide Visites Guidées
Infos
tarif L'entrée est gratuite.
horaires Du mardi au vendredi : 9h-12h / 14h-18h Samedi : 9h-12h / 14h-19h30 Dimanche : 9h-13h / 15h-18h
 
siteweb Voir le site web
tel Voir >>
Sources & bibliographie...
Ajoutez des sources pour Cathédrale Sainte-Réparate et contribuez à la diffusion du patrimoine archéologique
Ouvrages :
- Bordes 1978 :
Bordes Maurice. Contribution à l'étude des confréries de Pénitents à Nice aux XVIIe-XVIIIe siècles. In: Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Tome 90, N°138-139, 1978. Hommage à Philippe Wolff. pp
Lire >
- Siffre 1969 :
Siffre Michèle-Helyett. La Révolution et le catholicisme dans le département des Alpes Maritimes (1792-1799). In: Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Tome 81, N°92, 1969. pp. 197-209.
Lire >
+ Ajoutez un ouvrage
Sites Web :
- Site web officiel :
Voir >
- Notice Wikipedia :
Voir >
+ Ajoutez un site web

... Aucun commentaire n'a été posté pour cette fiche ...

Ajouter un commentaire

  par a.rivalan — mise à jour le 29/09/2018 par a.rivalan (Archéo).
Booking.com
trotter Depuis 2012
Archeotrotter.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported
coypright
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer
 
Cathédrale Sainte-Réparate(photo1) - ArcheoTrotter.com
>
Fermer
< Cathédrale Sainte-Réparate(photo2) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Cathédrale Sainte-Réparate(photo3) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Cathédrale Sainte-Réparate(photo4) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Cathédrale Sainte-Réparate(photo5) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Cathédrale Sainte-Réparate(photo6) - ArcheoTrotter.com