ArcheoTrotter.com

Santu Antine

à Torralba, Sardaigne (Italie)

Santu Antine(photo1) - ArcheoTrotter.com Santu Antine(photo2) - ArcheoTrotter.com Santu Antine(photo3) - ArcheoTrotter.com Santu Antine(photo4) - ArcheoTrotter.com Santu Antine(photo5) - ArcheoTrotter.com Santu Antine(photo6) - ArcheoTrotter.com
Notice archéologique :

Le site archéologique de Santu Antine livre une des plus beaux exemple de Nuraghe encore conservé en Sardaigne. Avec le nuraghe de Su Nuraxi, Santu Antine est sans doute le plus bel exemple de ce type de vestiges particulièrement imposants. En effet, si les nuraghes sont très nombreux en Sardaigne, Santu Antine est celui qu'il ne faut pas manquer. En plus du site archéologique, on peut également visiter le musée de la vallée des Nuraghes qui vous permettra de tout savoir sur la civilisation nuraghique.

Le nuraghe, un exemple unique

Le nuraghe de Santu Antine est composé d'une tour principale autour de la quelle sont disposées 3 tours circulaires, le tout donnant à l'ensemble un plan en forme de trèfle. L'imposant complexe est vraisemblement construit dans le courant du XVIe av. J.-C. (âge du Bronze), mais certains éléments sont également bâtis dans le courant de l'âge du Fer. La tour principale, disposée au centre de l'édifice, est conservée sur plus de 17m de haut et livre encore 2 étages sur les 3 présents à l'origine. La visite permet de déambuler dans les différents couloirs et escaliers et de visiter les 3 salles voutées qui composent la tour. Cette tour principale est entourée de 3 autres tours plus modestes et reliées entre elles par de puissants murs formant de cette manière un bastion. L'intérieur des murs est traversé par deux couloirs superposés qui permettaint d'accèder aux différentes tours. Les accès au différents couloirs et à la tour principale s'effectuent à partir d'une cour enfermées par les murs du bastion, et au centre de la quelle est disposé un puits.

Le village et l'occupation romaine

Tout autour du bastion a été documenté un village dont on peut encore observer 14 maisons mis au jour par les différentes campagnes de fouilles archéologiques. Toutes les maisons contemporaines au Nuraghe présentent un plan circulaire ou pseudo-circulaire et sont composées d'un soubassement en pierres de plusieurs dizaines de centimètres de haut. On restitue que le reste de l'élévation, et notamment la toiture, était construite à l'aide de matériaux périssables. Bien que l'étendue du village ne soit pas reconnue, il est supposé que celui-ci s'étendait bien au delà que ce qui est visible aujourd'hui. Il est attesté, comme dans la plupart des autres villages contemporains de l'île, que l'espace est organisé et certaines "maisons" était dédiée à des travaux artisanaux (travail du bronze par exemple). À proximité immédiate de l'entrée du bastion, on disitngue une maison particulière qui livre un siège et un foyer central réalisé en calcaire. Ce type d'édifice est une constante dans les complexes nuraghiques et est apellé par les archéologues "salle de la réunion". Cette salle, placée dans certains nuraghes au sein du village et dans d'autres à l'intérieur de la tour centrale, est toujours composée d'un élément central (foyer, grand vase, etc.), d'un siège plus ou moins monumentalisé accompagné de plusieurs autres sièges (ou d'un banc) disposés régulièrement et en cercle le long du mur de la maison. Bien qu'il est difficicle d'interpreter la fonction de cette salle, elle est souvent perçue par les chercheurs comme une pièce de réunion ou d'assemblée liée à la vie publique du complexe.

Les yeux avisés remarqueront qu'en plus des maisons circulaires protohistoriques, le site a livré une série de murs rectilignes. Ces murs de facture différentes et bâtis à l'aide de mortier représentent les vestiges de l'occupation romaine du site (entre le Ier s. av. et le IVe s. ap. J.-C.)

 

>> découvrez d'autres nuraghes de Sardaigne <<

 

 

https://goo.gl/maps/8U1bhZLcq7K2

Informations :
  • État de conservation : Bon
  • Période(s) : Protohistoire, âge du Bronze
  • Occupation : XVIe s. av. J.-C./IVe s. ap. J.-C.
pieton
trajet : 2 min.
velo
parking
handicap
Lieu de départ conseillé : Musée de Nuraghe au Sud de la ville Torralba
Le site est indiqué depuis Torralba. Un parking est disponible à  côté du Musée et le site se trouve de l'autre côté de la route
Difficulté de l'accès : difficulte
Accessibilité : Ouvert au public

...Chargement de la carte...

photo
wc
musee
resto
boutique
services
visites
Panneaux explicatifs : Moyen
Avis sur la visite :
Des visites guidées sont proposées toute l'année et toutes les heures à  partir de 9h30 et jusqu'à  18h30 en été (1er avril-30 septembre), jusqu'à  16h30 en hiver.
guide Audio-Guide guide Visites Guidées
Infos
tarif 6,00€ (tarif plein) ; 4,00 € (tarif réduit)
horaires 9h-20h
 
siteweb Voir le site web
tel Voir >>
Sources & bibliographie...
Ajoutez des sources pour Santu Antine et contribuez à la diffusion du patrimoine archéologique
Sites Web :
- Nuraghe Santu Antine :
Voir >
+ Ajoutez un site web

... Aucun commentaire n'a été posté pour cette fiche ...

Ajouter un commentaire

  par smunos — mise à jour le 29/03/2016 par a.rivalan (Archéo).
Booking.com
trotter Depuis 2012
Archeotrotter.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported
coypright
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer
 
Santu Antine(photo1) - ArcheoTrotter.com
>
Fermer
< Santu Antine(photo2) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Santu Antine(photo3) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Santu Antine(photo4) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Santu Antine(photo5) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Santu Antine(photo6) - ArcheoTrotter.com