ArcheoTrotter.com

Puig de Sant Andreu - Ullastret

à Ullastret, Catalogne - Baix Empordà (Espagne)

Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo1) - ArcheoTrotter.com Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo2) - ArcheoTrotter.com Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo3) - ArcheoTrotter.com Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo4) - ArcheoTrotter.com Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo5) - ArcheoTrotter.com Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo6) - ArcheoTrotter.com
Notice archéologique :

La ville ibérique d'Ullastret est un des plus importants centre urbain de la culture ibérique découvert en Catalogne. La ville s'étend sur plusieurs hectares et occupe la colline de Sant-Andreu (Puig de Sant Andreu), promontoire qui a donné son nom au site archéologique. Le Puig de Sant Andreu n'est pas le seul gisement — mais il est le seul à acceuillir les visites — puisqu'il est accompagné de la nécropole du Puig de Serra et du village ibérique de l'Illa d'en Reixac.

La ville de Puig de Sant Andreu était la capitale des Indigètes, peuple dénommé ainsi par les auteurs anciens, et on peut y suivre son évolution depuis les occupations pré-ibériques jusqu'à la romanisation. Soulignons que ce site fait partie de la " Route des Ibères" (Ruta dels ibers).

Les Indigètes dominaient un vaste territoire grâce auquel ils exploitaient des ressources et commerçaient avec les communautés indigènes à proximité, mais également avec les négociants grecs et phénico-puniques, via la colonie grecque d'Empúries notamment. Fondée au VIe s. av. J.-C., la ville s'est agrandie progressivement jusque dans la moitié du IVe s. av. J.-C. Cette importante expansion lui vaut aujourd'hui d'être considérée comme la ville la plus grande de la culture ibérique en Catalogne.

Le Puig Sant Andreu et l'extérieur du site

Un rempart imposant, flanqué de 6 tours du VIe s. av. J.-C., accueille le visiteur dès la route d'accès au parking, où vous pourrez par ailleurs stationner votre véhicule gratuitement smiley​ . Le Trotter aura la liberté de visiter l'extérieur du site avant ou après celle de l'intérieur, mais nous conseillons de commencer par l'extérieur. En effet, La zone du rempart offre une belle vue sur le paysage et une telle promenade permet de mieux comprendre pourquoi les ibères ont choisi de s'installer sur le Puig de Sant Andreu.

L'entrée du site et du musée est tout simplement spéctaculaire. Le Trotter entre (et sortira) de la ville par la même porte que celle utilisée par les ibères. Soulignons par ailleurs que la majorité des maisons, des murs et des pierres visibles pendant la visite datent du IIIe s. av. J.-C, moment où la ville est à son apogée (qui prendra fin avec l'arrivée des romains peu de temps après).

La visite de la ville, un aller-retour pour le IIIe s.

Au Trotter qui n'a pas l'occasion de suivre de visite guidée, nous lui conseillons de se laisser guider dans la ville à l'image d'un ibère du IIIe siècle, de se promener dans les rues, rentrer dans les bâtiments publics ou privés. Le Trotter observateur pourra repérer les citernes — également du IIIe siècle — qui servaient à recueillir l'eau de pluie. Bien qu'aujourdh'ui ouvertes, ces structures étaient à l'origine recouvertes de dalles, une d'entre elle conserve encore partiellement une telle couverture. Le Trotter curieux pourra alors se demander comment les ibères faisaient pour récupérer l'eau avant le IIIe s. La réponse est visible dans certains endroits du site : une série de réservoirs creusés dans la roche  et qui ont pu être daté du IVe s av. J.-C.

Dans la partie la plus haute de la ville, le Trotter découvrira les bâtiments cultuels. Ces édifices présentent un plan rectangulaire et une avant salle dans laquelle les plus observateurs verront les bases des colonnes qui encadraient la porte. C'est dans ces bâtiments qu'ont été découvertes les figurines en terre cuites exposées dans le musée. L'association de ces figurines, de l'architecture et de la situation de ces bâtiments à l'intérieur de la ville, permettent aux archéologues de les interpréter comme des édifices à vocation cutuelle (entre nous on pourra parler de temples).

Un musée, et des têtes coupées (!)

La visite du musée est évidemment incontournable, au moins pour mieux comprendre qui étaient les ibères et plus concrètement qui étaient les Indigètes (la vaisselle qu'ils utilisaient, celle qu'ils achetaient aux marchants grecs et puniques, les amphores pour le commerce et le transport, les armes ou encore les têtes clouées, etc.).... oui, oui des têtes humaines coupées et clouées, une pratique des protohistoriques qui pose encore quelques questions à la communauté scientifique. En 2012 au cours de la fouille d'une rue, 15 fragments de crânes humains ont été mis au jour. Au sein de cet ensemble deux crânes, dans un état de conservation exceptionnel, étaient chacun traversés de part en part par un clou. Les découvertes de restes de crânes humains dans les habitats ibériques côtiers du Nord-Est de la péninsule témoigne de la pratique dite "des têtes coupées", pratique rituelle décrite par les auteurs anciens comme Diodore de Sicile. Cette pratique consiste à exhiber la tête de l'ennemi vaincu, comme un trophée de guerre. La pratique des têtes coupées (en savoir plus) est ainsi attestée sur plusieurs sites du monde ibérique, mais également dans plusieurs habitats du sud de la Fance.

..... Bonne visite ! 

https://goo.gl/maps/2sYfDYhyWj92

 

Informations :
  • État de conservation : Bon
  • Période(s) : Protohistoire,
  • Occupation : VIe s. av. J.-C./IIIe s. av. J.-C.
pieton
velo
parking
handicap
Lieu de départ conseillé : Parking du site archéologique
L'accès au site est indiqué depuis le village d'Ullastret. La route est de bonne qualité jusqu'au vaste parking situé à  l'entrée du site.
Difficulté de l'accès : difficulte
Accessibilité : Ouvert au public

...Chargement de la carte...

photo
wc
musee
resto
boutique
services
visites
Panneaux explicatifs : Bon
Avis sur la visite :
Aucun avis sur la visite... . Proposez le votre!
guide Audio-Guide guide Visites Guidées
Infos
tarif Plein : 3,50 € ; Réduit : 2,50 €
horaires 10h-20h de juin à  septembre ; 10h-14h et 15h-18h d'octobre à  mai. Fermé tous les lundi, le 1er et le 6 janvier ainsi que le 25 et 26 décembre.
 
siteweb Voir le site web
tel Voir >>
Sources & bibliographie...
Ajoutez des sources pour Puig de Sant Andreu - Ullastret et contribuez à la diffusion du patrimoine archéologique
Sites Web :
- M.A.C. :
Voir >
- Wikipédia :
Voir >
+ Ajoutez un site web

... Aucun commentaire n'a été posté pour cette fiche ...

Ajouter un commentaire

  par smunos — mise à jour le 30/03/2016 par a.rivalan (Archéo).
Booking.com
trotter Depuis 2012
Archeotrotter.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported
coypright
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer
 
Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo1) - ArcheoTrotter.com
>
Fermer
< Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo2) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo3) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo4) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo5) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Puig de Sant Andreu - Ullastret(photo6) - ArcheoTrotter.com