ArcheoTrotter.com

Arènes de Cimiez

à Nice, PACA (France)

Arènes de Cimiez(photo1) - ArcheoTrotter.com Arènes de Cimiez(photo2) - ArcheoTrotter.com Arènes de Cimiez(photo3) - ArcheoTrotter.com Arènes de Cimiez(photo4) - ArcheoTrotter.com Arènes de Cimiez(photo5) - ArcheoTrotter.com Arènes de Cimiez(photo6) - ArcheoTrotter.com
Notice archéologique :

L'amphithéâtre de Cimiez est de taille modeste : 68 m de long par 57 m de large. La piste est de forme elliptique et mesure 47, 30 m par 35, 80 m. Le monument est constitué de deux anneaux concentriques de construction différente. Le premier anneau supporte une "cavea" édifiée soit sur remblais soit sur l'affleurement du rocher. Le second anneau est muni d'une autre section de gradins sur voûtes.

Ce monument a connu plusieurs états au cours de son histoire : État 1 (noir) État 2 (marron) et État 3 (beige).

État 1 : Le premier anneau correspond à l'état primitif de l'amphithéâtre. Large de 4, 50 , il est constitué par le mur du podium et un mur annulaire externe. Entre ces deux structures, en face de chaque vomitorium prennent place des escaliers donnant accès aux gradins du premier anneau, au nombre de 6. Aux extrémités du petit axe se trouvaient les loges officielles placées sur des pièces voûtées. Les parties conservées des gradins indiquent une forte pente avec quatre niveaux auxquels on accédait par des marches intermédiaires. La cavea du premier anneau pouvait contenir environ 1400 spectateurs. Le mobilier céramique découverts lors des fouilles récentes et les résultats des analyses C14 permettent d'avancer une datation de l'état 1 au début de la seconde moitié du 1er s. ap. J.-C.

État 2 : Le deuxième état de l'édifice daté de la fin du 1er s. ap. J.-C. correspond à l'agrandissement de l'amphithéâtre par la construction d'un second anneau, large de 6, 30 m adossé au premier. Le quart sud-est du second anneau a d'ailleurs complètement disparu. La façade à l'extérieur est percée d'arcades permettant, en faisant le tour de l'édifice, d'alléger la structure et d'offrir des accès aux spectateurs. Elle est dotée de corbeaux, pierres saillantes d'ancrage des mâts du velum qui couronnaient le sommet de l'amphithéâtre. Les gradins du second anneau étaient supportés par une série de voûtes coniques placées entre les murs rayonnants. Voûtes et gradins sont conservés dans les vestiges nord-est du second anneau. Les gradins du second anneau indiquent environ six à sept niveaux portant la capacité d'accueil à plus de 4000 spectateurs. Pour accéder à l'arène, le cortège (pompa) empruntait l'entrée monumentale sud, orientée vers la cité, qui correspond à la porta triumphalis. L'entrée monumentale nord servait au passage des combattants ou à l'évacuation des victimes. Si le passage de l'entrée sud était pratiquement au même niveau que la piste de l'arène, le niveau de circulation de l'entrée nord formait une rampe avec sa pente vers le sud. De la piste on pouvait accéder aux loges officielles par un étroit escalier qui passait par les sacella disposées sous les loges. Les gradins du premier anneau étaient accessibles par les différentes entrées disposées à la périphérie du premier anneau. Les accès primitifs conservés, communiquent entre eux par un couloir circulant sous les gradins du second anneau, en traversant les murs rayonnants. À l'extérieur de l'amphithéâtre, le niveau de circulation étant plus bas, on accédait à ce passage par des escaliers.

État 3 : On observe à l'entrée monumentale sud que le piédroit ouest de la vôute est plus tardif que l'entrée initiale du second anneau, traduisant ainsi une nouvelle étape de construction et peut-être un changement d'axe ou une réduction de l'entrée. La rampe de l'entrée monumentale nord a été décaissée et dallée, travaux executés avant la seconde moitié du IVe siècle. Cette transformation du passage nord durant l'Antiquité tardive traduit un changement de fonction de l'édifice et ce d'autant qu'historiquement, l'empereur Honorius interdit les jeux en 404 ap. J.-C. Mais si les combats disparaissent, les chasses (venationes) puis les exhibitions de bêtes sauvages et les exercices d'acrobates peuvent perdurer. Enfin l'intérier de l'amphithéâtre accueille un jardin clos, avec culture de céréales, d'oliviers et de vigne. UNe voie de communcation va passer à l'emplacement des anciens gradins à l'est. Et au XIXe s. la route traverse l'arène au centre, longée par des bancs.

(Source : texte de salle situé dans le musée archéologique de Cimiez, d'après les travaux de N. Lamboglia, P.-M. Duval, R. Thernot et A. Grandieux)

Informations :
  • État de conservation : Mauvais
  • Période(s) : Antiquité,
  • Occupation : 50-100 ap. J.-C./350-400 ap. J.-C.
pieton
trajet : 1 min.
velo
parking
handicap
Lieu de départ conseillé : Parking de l'Avenue du Monastère Cimiez

Les arènes sont directement accessibles depuis l'Avenue des Arènes de Cimiez ou depuis le Jardin des Arènes de Cimiez et l'entrée est gratuite. Un parking également gratuit se trouve le long de l'Avenue du Monastère Cimiez pour ceux qui se rendent sur le site avec un véhicule.

Difficulté de l'accès : difficulte
Accessibilité : Ouvert au public

...Chargement de la carte...

photo
wc
musee
resto
boutique
services
visites
Panneaux explicatifs : Moyen
Avis sur la visite :
Le musée archéologique situé au sud des arènes est loin d'être exceptionnel mais il présente toutefois quelques objets découverts sur le site (arènes et thermes) ou dans ses proches environs.
guide Audio-Guide guide Visites Guidées
Infos
tarif L'accès aux arènes est gratuit, mais l'entrée pour le musée archéologique de Cimiez est payant (10 euros / adulte).
horaires Horaires du Musée : 11h - 18 h.
 
siteweb Voir le site web
tel Voir >>
Sources & bibliographie...
Ajoutez des sources pour Arènes de Cimiez et contribuez à la diffusion du patrimoine archéologique
Ouvrages :
- Duval 1989 :
Duval Paul Marie. Les fouilles de Cimiez, 1943. In: Travaux sur la Gaule (1946-1986) Rome : École Française de Rome, 1989. pp. 951-1000. (Publications de l'École française de Rome, 116)
Lire >
- Benoit 1962 :
Benoit Fernand. Les fouilles de Cimiez. In: Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 106ᵉ année, N. 2, 1962. pp. 207-219.
Lire >
+ Ajoutez un ouvrage

... Aucun commentaire n'a été posté pour cette fiche ...

Ajouter un commentaire

  par a.rivalan — mise à jour le 26/08/2018 par a.rivalan (Infos & Tarifs).
Booking.com
trotter Depuis 2012
Archeotrotter.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported
coypright
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer

Accedez à votre espace Trotter

Pseudo :
Mot de passe :
 
Fermer
 
Arènes de Cimiez(photo1) - ArcheoTrotter.com
>
Fermer
< Arènes de Cimiez(photo2) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Arènes de Cimiez(photo3) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Arènes de Cimiez(photo4) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Arènes de Cimiez(photo5) - ArcheoTrotter.com >
Fermer
< Arènes de Cimiez(photo6) - ArcheoTrotter.com